Mikado

Le gros problème quand on ne mange pas de blé, c’est que le rayon pâtisserie/gâteau au supermarché il faut faire une croix dessus ! Alors, si avec un peu de chance, des marques ont pu commercialiser de façon sans gluten certains paquets connus et qu’ils sont trouvables dans n’importe quel magasin, c’est plutôt sympa. Sinon, la solution est de faire soi-même ce qui nous fait envie. Bien entendu avec les moyens du bord parce que pour faire de la pâtisserie il faut être un peu équipé quand on veut aller un peu plus loin qu’un simple gâteau au chocolat. Les mikados m’ont toujours fait envie c’est pourquoi j’ai décidé d’en faire à la maison !

Les ingrédients

  • 115grs farine de riz
  • 30grs de sucre
  • 1 oeuf
  • 15g poudre d’amande
  • 1 pincée de sel
  • 4 c à soupe de lait végétal
  • 1/2 c à soupe d’huile
  • Graines de sésame (facultatif, choisissez !)
  • Et du chocolat !
Matériel nécessaire

1 poche à douille

1 douille à bout rond de petit diamétre

Préparation

Mélanger tous les ingrédients (sauf les graines et le chocolat évidemment) dans un cul-de-poule. Vous devez obtenir une pâte pas trop dure et facilement travaillable.

Régler votre four à 200°C. Si vous avez des silpat, utilisez-les sinon pour faire les mikados vous devrez caler vos feuilles de cuisson pour qu’elles ne se courbent pas dans le four afin d’avoir des bâtonnets bien droits et plats.

Mettre la pâte dans la poche à douille puis faire des bâtonnets entre 10 et 15 cm de longueur en essayant d’être régulier tout au long. Faire cuire 5 à 6 minutes à 200°C (il faut une coloration comme sur mes photos. Selon la taille que vous allez obtenir, ajuster la cuisson à 1/2 minutes de plus ou de moins), sortir les bâtonnets et les laisser refroidir.

Continuer jusqu’à épuisement de la pâte, pendant ce temps faire fondre le chocolat au bain-marie.

Dernière étape : le nappage ! Avec une cuillère à café, enrober chaque bâtonnet aux 3/4 de chocolat en le faisant couler. Pour obtenir un nappage assez fin, laisser les bâtonnets à la verticale en les laissant reposer contre un plat. Reprenez les bâtonnets avant que le chocolat ne soit complètement figé, retirer le dernier surplus (Perso j’avais un plat qui traînait d’une autre recette sur mon plan de travail, ça a fait l’affaire. Vous pouvez voir la petite vidéo que j’ai réalisé ci-dessous.). Ajouter de la décoration dessus ou bien laisser neutre. Déposer les mikados sur une feuille de cuisson ou sur votre silpat. Mettre au frais pour faire figer le tout.

Anaëlle Cuisine

Auteure du blog Anaëlle Cuisine que j’ai créé après l’obtention de mon diplôme de cuisine. Le blogging est une activité qui me passionne depuis 2014. À travers mes articles, je partage ce que j’aime, mais aussi le chemin de vie vers lequel j’ai envie d’avancer.

Find me on: Web | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La cuisine est l’art d’utiliser la nourriture pour créer du bonheur.