Gestes écolo : des petits gestes à adopter dans son quotidien

Depuis que je suis dans la démarche d’une vie zéro déchet, j’ai changé pas mal de choses dans mon quotidien. Que ce soit des petites choses basiques qui semblent tout à fait évidentes à mettre en place (comme par exemple arrêter de faire couler l’eau pour rien ou éteindre la lumière en sortant d’une pièce) ou bien d’autres un peu plus complexes, pas toujours facile à changer parce que je n’en avais pas l’habitude.

Au fur-et-à mesure de mon avancée dans la démarche ZD, j’ai pu répertorier pas mal de gestes à faire !

Comme je l’ai déjà mentionnée dans mes précédents articles sur le sujet, le zéro déchet est une démarche qui doit se faire progressivement sous peine de devoir potentiellement récolter l’inverse de ce que l’on souhaite au départ. À savoir trop en faire d’un coup et se culpabiliser d’avoir fait quelque chose qui génère un déchet. C’est pourquoi il faut si l’on a envie de changer son quotidien et entrer dans cette démarche, le faire avec beaucoup de souplesse et petit à petit en essayant de changer un ou deux gestes à la fois sans se précipiter.

Ce qui permettra d’acquérir des gestes plus écologiques en phase avec sa conscience, ses valeurs et ses envies, ainsi ne pas faire les choses à contre-coeur, mais bien parce qu’on l’aura choisi. Le but est de valider chaque action à son propre rythme pour qu’il reste définitivement acquis jusqu’à ce que; si l’occasion se présente, il y ait une nouvelle façon encore plus écologique et facile à mettre en place.

Voici donc ci-dessous, tous les gestes que j’ai pu répertorier. Je les ai classés en plusieurs catégories :

  • Les acquis
  • En cours
  • A faire/mettre en place
  • Ce que je ne peux pas faire

Entre parenthèses, vous trouverez des détails sur des réflexions et des précisions au niveau des gestes qui ont en besoin selon le niveau, acquis ou en cours. Et j’explique aussi pourquoi certains ne sont pas mis en place.

Ce classement étant donc personnel, je vous invite à faire le vôtre si jamais l’envie est ! Je rajouterai les dates à chaque geste acquis pour les prochaines fois qu’il y en aura !

Les acquis

  1. Arrêter l’eau pendant la douche, le lavage des mains/dents
  2. Acheter des légumes et fruits de saison (vergers, primeurs et mon jardin)
  3. Planifier ses menus = moins de gaspillage
  4. Utiliser des lingettes lavables (je n’utilise plus de cotons depuis que j’en ai acheté lavables et que j’ai fini le restant de mes cotons à usage unique. Maintenant, je me suis fait un roulement en ayant cousu d’autres lingettes à base de tissus et de serviettes éponges)
  5. Acheter une gourde en inox ou en verre
  6. Refuser les échantillons gratuits (et ce point n’a pas été une mince affaire, car beaucoup de personnes à qui j’ai refusé auparavant, insistaient beaucoup trop pour me donner les échantillons en question, malgré l’explication de ma démarche. Maintenant, je n’ai plus de problèmes en mettant affirmée au refus)
  7. Utiliser des mouchoirs en tissu (j’ai récupérés ceux que me donnait ma maman quand j’étais petite et j’en ai cousu à la machine pour en avoir assez quand les autres sont à laver)
  8. Utiliser une brosse à dents à embouts interchangeables (j’ai une brosse à dents électrique pour le moment, qui a des embouts changeables, à voir par la suite pour une étape supplémentaire dans la démarche zéro déchet)
  9. Arrêter d’utiliser de la vaisselle en carton et en plastique
  10. Remplacer les gels douches/shampoing par du solide, fait maison ou en vrac
  11. Utiliser des protections hygiéniques durables (j’utilise la cup et des serviettes lavables en fin de règles)
  12. Utiliser un moyen d’épilation sans déchets (épilateur électrique, oui ce sera un déchet dans plusieurs années, mais pour l’instant je l’utilise sans rien mettre dans ma poubelle, ce qui est déjà bien)
  13. Remplacer le papier cuisson par des tapis (silpat) ou du compostable (j’ai pu il y quelques années, lors de mon BAC pro cuisine, acheter dans les magasins spécialisés pour les restaurants, des silpats ! Et maintenant il y en a de plus en plus pour les particuliers, c’est top!)
  14. Ne pas acheter/offrir des fleurs coupées (je l’ai déjà fait par le passé et je ne le fais plus, je trouve pour ma part que c’est inutile, je préfère voir les plantes et les fleurs dans leurs états naturels que dans un vase)
  15. Utiliser la lingette fournie avec les lunettes uniquement (pas de lingettes à usage unique)
  16. Refuser les sacs plastiques
  17. Utiliser une tasse ou un verre au bureau (gobelet réutilisable que je peux utiliser aussi dans la machine à café, il y a l’option sans gobelet)
  18. Prendre des sacs en tissu, des bocaux en verre pour les courses
  19. Refuser les pailles en plastique, touillettes, serviettes en papier
  20. Mettre un stop pub sur la boîte aux lettres (je l’ai mis même si je conçois que ça n’empêchera pas que la publicité soit imprimée!.. Mais, par principe, je ne tolère pas de voir de la publicité qui m’influencerait à des achats que je n’aurais pas potentiellement eu envie et que ce soit à moi de me débarrasser de ces publicités qui ont atterri dans ma boîte aux lettres, d’ailleurs elle porte bien son nom, qui est de recevoir du courrier)
  21. Faire des gommages maison (marc de café)
  22. Faire des gâteaux et des biscuits soi-même
  23. Limiter le nombre de produits cosmétiques (j’ai une peau sensible à cause de l’eczéma et de ce fait je ne supporte que très peu de produit..)
  24. Utiliser du vinaigre blanc pour le ménage
  25. Refuser les prospectus et les publicités dans la rue
  26. Réutiliser les feuilles déjà utilisées comme feuilles de brouillon
  27. Réutiliser les sacs en papier plusieurs fois (je les utilise jusqu’à ce qu’ils ne soient plus en capacité de retenir mes aliments, en gros s’ils sont déchirés ou mouillés tout simplement! En majorité, j’utilise des sacs en tissu. Le papier kraft reste une alternative/solution de secours si je n’ai pas pensé ou oublié mes sacs )
  28. Récupérer les bocaux du commerce pour faire des conserves (coucou les bocaux de Nocciolata pour les confitures !)
  29. Remplacer le papier essuie-tout par des serviettes lavables (cousues à la machine avec plusieurs tissus et je ne reviendrais pas au fameux sopalin, je préfère de loin les serviettes comme à l’ancienne!)
  30. Adopter le bicarbonate de soude pour le ménage et les cosmétiques
  31. Utiliser une brosse à vaisselle compostable et à embout rechargeable (trouvé dans les biocoop)
  32. Congeler les restes
  33. Replanter les trognons ou tiges de légumes (je l’ai fait avec l’ananas victoria, l’avocat)
  34. Utiliser les fruits trop mûrs pour faire de la compote/confiture
  35. Utiliser les légumes un peu abimés pour les soupes et les purées
  36. Faire du pain perdu ou de la chapelure avec les restes de pain rassis
  37. Acheter en vrac
  38. En général, faire soi-même en cuisine, entretien, cosmétiques
  39. Si possible, boire l’eau du robinet (il m’est arrivé plein de fois d’acheter des bouteilles d’eau gazeuse ces 4 dernières années. Avant je n’aimais pas ça, mais j’ai arrêté tout simplement parce que je vais de moins en moins dans les supermarchés et que ce n’est pas un besoin vital pour moi l’eau gazeuse)
  40. Composter les déchets organiques (compost au fond du jardin!)
  41. Arrêter de consommer les plats préparés/gâteaux industriels (assez facile avec le gluten, il y en a presque partout…)
  42. Faire sécher le linge à l’air libre (je ne possède pas de sèche-linge)
  43. Arrêter d’utiliser les lingettes démaquillantes/nettoyantes en paquet, sachet individuel (comme indiqué au n°4, j’ai cousu mes propres cotons/lingettes en tissu et avec des couleurs ce qui donne une touche plus agréable à ma salle de bain)
  44. Éteindre la lumière en quittant une pièce
  45. Débrancher les appareils après les avoir utilisés
  46. Prendre le vélo ou marcher le plus possible
  47. Limiter l’envoi de courriers papiers (les mails sont aussi pollueurs, mais je trouve que l’envoie papier gaspille des ressources inutilement)
  48. Baisser le chauffage dans toute la maison (étant asthmatique, la chaleur dans des espaces clos/confinés me provoque des crises d’asthme, c’est pourquoi il est facile pour moi de préférer un espace plus froid, par exemple 17°C en période froide dans les chambres me convient parfaitement! Je peux/préfère me couvrir un peu plus en cas de froid)
  49. Déposer les vieux appareils/piles dans des points de collectes
  50. Cultiver ses propres plantes aromatiques (je trouve que les plantes aromatiques coutent beaucoup trop chères dans les magasins et je préfère en avoir à disposition et seulement prendre la quantité voulue dans mon jardin pour éviter de gaspiller, car utilisées trop tard)
  51. Avoir son potager avec quelques légumes et fruits de saison (j’apprécie de cultiver mes légumes et fruits. J’ai toujours été habituée à faire un potager, j’allais souvent dans celui de ma grand-mère à chaque vacance quand j’étais petite et j’apprécie de le faire à mon tour aujourd’hui maintenant que j’ai une maison avec suffisamment de terrain pour le faire. Et j’aime prendre le temps pour ça)
  52. Prendre des douches rapides
  53. Mettre un couvercle sur les casseroles d’eau qui chauffent (la chaleur reste et l’eau met moins de temps à se chauffer par conséquent)
  54. Trier ses déchets et recycler au maximum (on est d’accord que recycler n’est pas la solution, car à ce sujet beaucoup d’emballages envoyés au recyclage sont finalement que très peu recyclés, c’est pourquoi je préfère tout simplement éviter de consommer avec emballages. Sauf si je ne trouve pas certains produits disponibles sans emballages (lait de coco par exemple)).
  55. Désencombrer sa maison régulièrement (je vends/donne/troc ce que je n’utilise plus pour éviter de garder chez moi des objets qui pourraient servir à d’autres)
  56. Acheter des pailles et des baguettes réutilisables (j’ai une grande et une petite paille en inox que je peux nettoyer avec un goupillon de la même taille ainsi qu’une paire de baguettes chinoises réutilisables que j’ai depuis quelques années)
  57. Louer/emprunter les appareils utilisés occasionnellement (il m’arrive d’emprunter : motoculteur, remorque, karsher, tréteaux quand j’en ai besoin)
  58. Utiliser un oriculi ou ne pas utiliser de coton-tiges (j’utilise un oriculi, un petit outil en métal qui se nettoie et est donc réutilisable à vie).
  59. Limiter les impressions papiers (j’utilise mon imprimante uniquement pour les photos de voyages et pour les papiers importants).

En cours

  1. Refuser les tickets de caisse (pas toujours simple de refuser… mais j’essaie le plus possible)
  2. Réparer/coudre les vêtements au lieu de les jeter (j’ai déjà cousu des motifs sur une chemise tachée de javel. Il ne me reste plus qu’à recoudre une veste, diminuer les manches d’un manteau à taille unique et à recouper le bas d’une jupe longue : vive les petites!)
  3. Acheter d’occasion quand c’est possible (je l’ai déjà commencé avec des meubles que je retape. J’aimerais pousser ce geste aux objets numériques/électriques en cas de prochain besoin)
  4. Reteindre les vêtements dont les couleurs sont délavées (en attente d’une seconde vie : deux jeans et un plaid)
  5. Mettre le bouillon fait maison dans des bacs à glaçons (j’ai testé une fois, pas convaincu en matière d’utilisation qui n’était pas assez fréquente pour être rentable? Est-ce que cela est nécessaire de mettre au congélateur quelque chose qui consommera de la place et de l’énergie pour au final être utilisé que 3/4 fois. Je suis encore en réflexion pour ce point)
  6. Remplacer le plastique par du métal et/ou du verre
  7. Diminuer la consommation de viandes et de poissons (je vais chez les producteurs de mon secteur pour la viande, pour le poisson je n’en consomme presque plus à la maison car je n’ai pas trouvé d’alternative à par le marché pour acheter zéro déchet. Et au marché, la qualité que j’ai trouvée n’était pas à mon goût. Je cuisine donc très souvent végétarien parce que j’aime ça et aussi pour le zéro déchet que j’inclus dedans sans me mettre de contrainte. Je suis dans le processus pour être flexitarienne)
  8. Utiliser au maximum le lave-vaisselle (il m’arrive encore de faire trop à la main, je n’optimise pas encore assez mon lave-vaisselle, je veux dire par rapport à la matière de la vaisselle que je mets dedans, celles qui supportent ou non le lave-vaisselle. Sinon, il tourne toujours pleins et que 2 fois par semaine parce que je n’ai pas besoin de plus)
  9. Utiliser un déodorant et un dentifrice solide (dentifrice fait maison en poudre pour le moment et déodorant chimique à finir.. pas de gaspillage)
  10. Récupérer l’eau de cuisson pour le jardin (j’oublie les 3/4 du temps et je m’en rends compte une fois que c’est jeté dans l’évier ahah !)
  11. Ne pas avoir peur d’investir dans le durable
  12. Recycler les capsules de café (j’ai arrêté d’utiliser ma cafetière dolce gusto, car l’endroit du recyclage est trop loin de chez moi. Je ne suis pas encore décidé si je la vends ou si je la garde en trouvant une alternative. Il y a des sites qui proposent des capsules rechargeables en inox, mais est-ce que ça vaudra le coût en matière d’utilisation et qualité ? En réflexion…)

A faire/mettre en place

  • Installer un mousseur sur les robinets
  • Laver le linge à basse température
  • Mettre un filtre lavable dans la cafetière (j’ai quelques filtres à terminer pour l’instant, après je pense m’en fabriquer un en tissu)
  • Emprunter livres/DVD/magasines au lieu d’acheter (j’ai arrêté d’acheter des magazines depuis un sacré bout de temps. Je n’achète jamais de DVD et pour les livres, à part ceux de Harry Potter qui sont des classiques pour moi, les autres sont à vendre. Donc la prochaine fois que je souhaite lire un livre je penserais à emprunter!)
  • Prendre un contenant pour le doggy bag (garder une boîte propre dans ma voiture ou à penser à la prendre sur moi dans mon sac quand je pars, ça peut être utile)
  • Réparer les appareils en panne au lieu de jeter
  • Apprendre à cuisiner les épluchures
  • Recycler les vieux bas/collants (pour les tawashis !)
  • Garder les vieilles brosses à dents pour faire le ménage (ce geste ne m’attire pas, mais je le garde au cas où !)
  • Garder les vieux vêtements pour faire des torchons
  • Utiliser des piles rechargeables
  • Investir dans un stylo rechargeable
  • Fabriquer des petits emballages cadeaux avec des rouleaux de papier toilette
  • Conserver les épluchures au congélateur pour faire du bouillon (même réflexion que le point n°5 dans catégorie en cours)
  • Mettre un poids dans la chasse d’eau
  • Utiliser du tissu pour faire des emballages cadeaux (un peu contradictoire avec le prochain geste ! Si besoin est j’utiliserais du tissu la prochaine fois. Et avec tous ce que j’ai pu faire en couture, ce n’est pas ce qui manque!)
  • Offrir des bons cadeaux, des activités au lieu d’objets (je pratique de plus en le minimalisme et j’aimerais pousser ce geste écologique à tous mes prochains cadeaux ! J’ai déjà commencé ces 2 dernières années, mais pas assez pour que je considère acquis ou en cours)
  • Remplacer les ampoules par des LED
  • Ramener les médicaments non utilisés à la pharmacie (j’ai fait le tri, maintenant il ne reste qu’à les emmener et malheureusement il y a toujours quelque chose à faire qui passe avant, il va falloir que je rectifie ça!)
  • Rapporter les vieilles lunettes chez l’opticien (j’ai une seule paire que je n’utilise plus et que je garde depuis plusieurs années, il faudrait que je songe à les apporter! Et cela évitera de trainer chez moi!)
  • Utiliser un moteur de recherche éthique
  • Utiliser une messagerie éthique
  • Utiliser des cartouches d’encres rechargeables (l’imprimante est un des appareils que je n’utilise pas très souvent, c’est surtout après mes voyages pour imprimer les photos qui demandent beaucoup d’encre et pour des papiers importants. Ayant la même imprimante depuis 10 ans, à voir si cela sera possible avec mes cartouches)
  • Fabriquer ses propres éponges (j’utilise des microfibres pour nettoyer ma maison dans les différentes étapes du ménage, j’aimerais pourquoi pas faire des tawashis : des éponges faites avec des vieux tissus, ce qui me permettrait d’avoir toujours assez de stock propre sans devoir faire des machines exprès ou plus que d’habitude)
  • Se démaquiller à l’huile (j’ai encore de l’eau florale et une eau micellaire que je dois finir, je ne sais pas si je passerais cette étape. J’ai une peau très sensible et j’ai trouvé des produits qui me conviennent pour l’instant)
  • Utiliser une assiette/un torchon/un bee-wrap pour couvrir un plat (pour le moment j’utilise des boîtes avec couvercle pour conserver, à voir si j’en ai réellement besoin)
  • Opter pour des vêtements eco-responsables

Ceux que je ne peux pas faire

  • Refuser le sac ou le papier à la boulangerie (étant coeliaque, je n’achète pas de pains et autres en boulangerie)
  • Utiliser des couches lavables (je n’ai pas d’enfants)
  • Réutiliser les brosses de mascara en brosse à sourcils (je me maquille très peu et le peu de maquillage que j’ai en ma possession, je ne le réutilise pas, car comme indiqué plus haut, j’ai une peau très sensible et je préfère éviter toutes contaminations avec des produits anciens, même si le contenant est bien lavé)
  • Réutiliser les boîtes de conserve pour faire de la déco (je ne souhaite pas faire ce DIY pour ne pas encombrer ma maison inutilement)
  • Garder les boîtes à chaussures pour faire du rangement (de même que les boîtes de conserves, j’ai un dressing et des boîtes déjà en ma possession pour ranger, je ne souhaite pas m’encombrer plus)
La nature est belle… Protégeons-là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *