Zéro déchet : contenants & courses

Suite au premier article que j’ai écrit sur ma démarche vers une vie plus écologique et sur les actions que j’ai pu mené dans mon quotidien pour réduire au maximum mes déchets, je vais expliquer dans celui-ci ma routine. Comment je m’organise pour faire mes courses, à quelle fréquence, ce que je prends et dans quels magasins. 

Comme je l’ai dit dans le précédent article, il faut changer ses habitudes petit-à-petit. Il faut prendre le temps pour trouver les alternatives qui vont vous correspondre. Selon les magasins, il y a pas mal de choix au niveau du  vrac pour éviter les emballages, mais si vous avez envie de garder certaines habitudes parce que vous n’êtes pas prêt (e) à changer ou que vous avez envie de garder tel ou tel plaisir, vous avez tout à fait le droit.

Par exemple, me concernant, je garde toujours ma machine à café avec capsules (pour mes invités et pour moi de temps en temps) et malgré que ce soit du plastique. Parce que j’ai la possibilité de les retourner au recyclage dans des points relais. Mais, j’utilise principalement du café moulu.

Et quand on change ses habitudes pour le zéro déchet, on passe forcément par une consommation plus raisonnable, meilleure pour la santé. On réapprend à manger les bonnes proportions. En tout cas, c’est ce que j’ai remarqué !

  1. La cuisine : mes contenants & ce qu’il y a dedans

Voici donc ce que j’utilise le plus régulièrement en cuisine. Je vous montre mon organisation au niveau des contenants selon le type de consommation que j’ai. Il y a certains aliments que j’achète encore avec emballages (comme expliqué pas trop le choix avec le sans gluten si je veux garder une diversification de mon alimentation et si je n’ai pas trouvé la solution sans emballages. Ils seront indiqué en rouge, je ne laisse rien en sachet dans mes placards. Je mets tout dans des bocaux/pots en verre).

  • 6 boîtes transparentes (capacité 1,7L/ACTION j’avais déjà avant le passage ZD) : farine sarrasin, farine de sorgho, sucre roux, riz, quinoa, lentilles noires
  • 2 boîtes transparentes (capacité 2,6L/ACTION j’avais déjà avant le passage ZD) : farine de riz – Mix Schär
  • Gros bocal (capacité 2kg/CASA) : farine de riz/farine schär (selon la quantité que j’achète, parfois mes boîtes ne suffisent pas)

  • 1 bouteille avec bouchon hermétique (/CASA) : huile d’olive
  • 1 bouteille avec bouchon hermétique (/CASA) : huile colza ou tournesol selon envie
  • 1 bouteille avec bouchon hermétique (/casa) : huile pépins de raisin
  • 1 bouteille (75cl/bouteille biocoop où il y avait de la limonade) : vinaigre de cidre (pas présente sur la photo)

Bocaux fido et le parfait : 6 grands et une quinzaine de petits pour conserves maison (cornichons, petit pois, tomates, pickles,…).

Pour les pots qui suivent, je n’ai pas encore tous les pots. J’ai quand même indiqué ce que j’achète.

  • Bocaux vert foncé (350g) : Noisettes – graines de courges – pépites de chocolat – poudre d’amandes – riz au choix – pois chiches – noix
  • Bocaux vert clair (400g) : Graines de lin – graines de lin doré – graines de chanvre – sésame
  • Petit pot gris (200g) : graines de chia – fleur de sel
  • Bouteilles Action x2 : Jus d’orange et autres jus maison
  • Petite bouteille : transport des jus en dehors de chez moi (travail/déplacements)
  • Pots (Action) : sucre en morceaux – sucre de fleur de coco – gros sel (grand, pas sur la photo)
2. Pour aller faire les courses…
  • Panier en osier
  • Tote Bag
  • Sac à vrac
  • Filet
  • Une bouteille de shampooing vide (j’ai gardé pour tester ceux vendu en vrac, mais je ne l’ai plus actuellement)

Et également mon caddie que j’ai depuis très longtemps, qui me sert encore aujourd’hui!

3. Les magasins

Aujourd’hui, je suis bien avancée dans ma démarche zéro déchet. Depuis que je suis coeliaque, je vais très souvent dans les magasins bio (je n’achète pas forcément bio, mais je veux dire les magasins spécialisés). De plus en plus, je trouve des produits en vrac que je ne trouvais pas avant!

Pour les produits que je ne trouve pas (lait de coco par exemple), je vais encore en supermarché. Mais j’évite d’y aller souvent, je privilégie la proximité des produits.

Actuellement, je vais dans deux types de magasin spécialisés, dans deux villes différentes.

  • Biocoop : magasin franchisé que l’on trouve partout (j’en ai 6 autour de chez moi). Je vais dans celui qui est à 29 min de mon domicile (et si je ne me trompe pas il n’est pas plus loin que les autres). J’y trouve beaucoup plus de choses que dans les autres : huiles en vrac, farine sans gluten en vrac, cosmétiques divers, produits ménagers en vrac fromages et viandes à la découpe, … (Il propose également de la confiture, de la pâte à tartiner et des croquettes pour les animaux en vrac!!)
  • Magasin Mme Bocal & Mr Vrac : petit magasin indépendant à environ 39 min de chez moi. J’y trouve les produits ménagers en vrac que je ne trouve pas ailleurs (savon noir, détergent, vinaigre blanc). Également la farine de pois chiches, de sarrasin, l’agar-agar, le bicarbonate de soude, les graines de chanvres, les bonbons, les pailles en bambou et en inox.

N’hésitez pas à venir me rejoindre sur mon compte instagram @anaellecuisine, je partage souvent en stories lors de mes jours de courses.

  • Pour les légumes et fruits, j’essaie le plus possible d’aller sur les marchés, mais il n’y en a pas souvent d’ouvert quand je suis disponible où j’habite, alors je vais dans les vergers. Dans mon département, ils s’appellent les vergers de Vendée, il y a plusieurs petits magasins d’ouverts et un grand (en gros la maison mère avec toutes les pépinières et la production). L’été je vais faire la cueillette si j’en ai l’occasion.
  • Mon jardin ! Pour l’instant, j’ai le temps de m’en occupé alors je continue à faire pousser les légumes de base. Le jour où je ne pourrais plus, j’irais dans une AMAP (j’en ai une dans la ville où je travaille, ça m’hérite d’aller jeter un oeil).
  • Pour la viande, le poisson, les produits laitiers, fromages, c’est le point que je dois encore amélioré, je fais à mon rythme. Je souhaite réduire ma consommation de ces produits par choix personnel et non pas budgétaire. Pour la viande, il y a un monsieur qui se balade de villes en villes autour de la mienne avec son camion. J’aimerais tester dans les prochaines semaines. Au magasin indépendant, il y a quelques produits laitiers également où on peut apporter ses contenants, à testé!
  • Le miel chez le producteur. J’en achète très peu, raison éthique, mais si j’ai envie d’en avoir, je sais exactement où aller!
  • Pour le thé, je vais avec mes boîtes directement dans un salon de thé qui vend par 100g! Etant une grande fan, j’ai plusieurs boîtes dans mes placards pour tester plusieurs types.
4. Fréquence des courses

Pour les magasins : 1 fois par mois pour faire le plein de ce que j’utilise le plus (quinoa, farine,..) et 1 fois tous les 2 mois où je vais faire le gros plein (produits ménagers, produits de beauté et autres produits dont j’aurai besoin)

Pour le frais 1 fois par semaine, si je peux le weekend (mais c’est en fonction des horaires d’ouverture).

Le thé j’y vais tous les 2 mois environ, en général les paquets ne diminuent pas trop vite.

Pour n’importe quelles courses que j’ai à faire, j’essaie au maximum d’attendre que mes pots ou mon frigo se vident, les magasins étant accessibles qu’en voiture de chez moi. Mais, si j’ai la possibilité lors d’un rendez-vous ou après mon travail d’y aller si c’est sur ma route, j’en profite à ce moment-là pour rentabiliser le trajet!

5. Le budget

Pour ce point, je suis en train de vider tous mes pots pour repartir à neuf dans ma nouvelle cuisine. Je pourrais établir un prix de ce que me coûte le remplissage au début. En sachant qu’en fonction de sa propre consommation, il y a certains produits qui ne sont pas achetés mensuellement. Je reviendrais sur ce point très vite ici pour vous donner une estimation précise de ce que me coûte mes achats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *